06 03 19 18 72

Entretien de votre terrasse en bois

Comment nettoyer sa terrasse en bois ?

En réalité, il n’est pas très difficile de laver sa terrasse en bois. Cependant, il existe quelques règles pour optimiser le nettoyage. Par exemple, l’utilisation d’un karcher n’est pas recommandée voire déconseillée, à moins de posséder une terrasse en bois exotique comme le teck par exemple. En effet, le teck lui peut être nettoyé à l’aide d’une pression modérée.

Autrement, une alternative au nettoyeur haute pression est possible. Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de vous munir d’une spatule ainsi que d’un balai à brosse accompagnée de produit vaisselle ou de savon par exemple. Ce nettoyage est classique, mais fonction parfaitement, voici les étapes à suivre :

  1. À l’aide d’une spatule nettoyer l’espace qui se situe entre les lames de bois. Les impuretés ont l’habitude de se stocker dans cet endroit, les retirer permet d’éviter les risques de putréfaction, de décomposition du bois.
  2. Frotter la surface de la terrasse à l’aide d’un balai-brosse. Munissez-vous de savon noir ou de liquide vaisselle ainsi qu’un jet d’eau. Frotter énergiquement la surface en réalisant des mouvements circulaires et verticaux.
  3. Rincer abondamment le bois avec un jet d’eau.
  4. Prenez le temps de sécher le tout à l’aide d’une serpillière par exemple, pour éviter l’eau stagnante sur la terrasse.

Traitement du bois d'une terrasse

Maintenant que votre terrasse est nettoyée, il faut encore savoir l’entretenir. L’entretien terrasse diffère selon le type de bois, c’est pourquoi il est important de connaître la nature du bois de sa terrasse. Les bois exotiques, tecks ou bois Ipé demanderont beaucoup moins d’entretien qu’un bois en pins traité par exemple.

L'entretien terrasse par autoclave

Certains bois, tels que le pin sylvestre par exemple, ne sont naturellement pas durables. Ils font face à des agressions naturelles telles que la pluie, la chaleur, les insectes ou encore les champignons. Seul un traitement efficace peut combattre ses agressions extérieures. C’est pourquoi, le traitement autoclave est certifié comme la solution la plus performante. En effet, elle permet d’augmenter la durée de vie du bois même pour une utilisation en extérieur.

Qu'est-ce qu'un traitement en autoclave ?

Un bois traité par autoclave est en fait un bois en partie ou totalement imprégné par un produit de protection. Ce système autoclave vide et pression permet de rendre un bois avec une classe d’emploi 3 ou 4.

Traitement à très haute température

Une autre manière d’entretenir sa terrasse est le traitement à très haute température (THT). Ce système contrairement à l’autoclave est lui 100 % naturel, il n’utilise aucun produit de synthèse. Le THT permet de valoriser des natures de bois en effet, l’usage du frêne ou du peuplier est alors possible sans contre-indications. Grâce au THT, le bois à une durée de vie plus longue, le bois est alors plus stable et plus résistant aux intempéries. Quelle que soit l’essence du bois, feuillus ou résineux, tous peuvent être traités.

Comment fonctionne le traitement à très haute température ?

Ce système est réalisé par des artisans professionnels, en effet, il n’est pas possible et souhaitable de le faire soi-même. Lors du traitement, le bois est placé dans un four dont la température varie entre 100 °C et 280 °C environ, sous une pression contrôlée. Aucun produit chimique n’est ajouté lors de ces étapes. Pour éviter que le bois ne s’enflamme, de la vapeur d’eau ou de l’azote est injectée pendant le cycle de chauffe. À la sortie du four, le bois est plus stable et plus respectueux de l’environnement ainsi, il a un rendu esthétique proche du bois exotique.

Traitement du bois par oléothermie

Enfin, une dernière manière pour entretenir sa terrasse en bois est de réaliser un traitement par oléothermie ou également appelé thermohuilage. Ce traitement est économique et simple, il est non toxique, car aucun produit chimique n’est utilisé. Il permet donc de valoriser le bois tout en gardant une démarche de développement durable.

Le principe du traitement à l'oléothermie

Trois phases sont nécessaires lors de ce procédé :

  1. La phase de chauffe, le bois est alors plongé dans un bain d’huile végétale, le colza par exemple. L’huile qui a une température d’environ 120 °C, aura pour effet de remplacer l’eau que contient le bois initialement. Enfin, par l’effet de pression, le bois aura tendance à se distendre durant l’étape d’imprégnation.
  2. La phase de refroidissement, cela se fait dans un bain d’huile différent (avec de l’huile de lin par exemple) qui va condenser la vapeur d’eau, ce qui va permettre à l’huile de pénétrer profondément dans le bois.
  3. La phase de séchage, le bois est alors égoutté puis sèche à l’air libre. Cette étape finalise l’imprégnation et permet rapidement d’obtenir un aspect sec au bois.

Pour résumer, l’entretien de sa terrasse en bois peut ce fait par plusieurs étapes : le nettoyage avec simplement un balai-brosse et du savon ou l’utilisation d’un karcher, mais qui doit être soigneusement utilisé (régler la pression et la distance avec le sol). La seconde étape est l’entretien pour cela, plusieurs traitements sont possible que ce soit par autoclave, par très haute température ou par oléothermie, vous avez le choix. Néanmoins, il est préférable de laisser cette phase à un artisan professionnel pour garantir un meilleur résultat.

A découvrir également sur la pose de terrasses en bois